Pensée décoloniale, Récit de lutte 375 pages 15 x 21 cm Texts in French   New       EUR 26 ORDER

Assata Shakur, Assata. Une autobiographie, Premiers matins de Novembre, 2018

Assata Shakur fut, dans les années 1960 et 1970, militante du Black Panther Party et de l’Armée de Libération Noire. Elle a connu le formidable bouillonnement d’une époque de révoltes et d’espérances pour les Noirs des États-Unis, comme la répression. De sa tendre enfance à son exil à Cuba, ses souvenirs se structurent autour du récit d’un emprisonnement de six ans. Une exceptionnelle leçon d’histoire populaire et d’engagement dans laquelle Assata dresse un portrait sans fard de l’oppression raciale et de la violence capitaliste aux États-Unis. Cette autobiographie est une lettre d’amour au peuple noir ainsi qu’à tous les opprimés. Une source d’inspiration inaltérable pour celles et ceux qui, à travers le monde, exigent la dignité et la justice.

*
Un ouvrage traduit par le collectif panafrorévolutionnaire CASES REBELLES.

" C'est seulement en 2018, trente ans après sa publication initiale qu'un livre aussi essentiel qu'Assata - une Autobiographie est traduit en français" Patrice Khan-Cullors (Extrait de la préface de cette édition). 


 

Pensée décoloniale First Edition Softcover Texts in French   New       EUR 15 ORDER

Edward W. Saïd, Seloua Luste Boulbina, Dans l’ombre de l’Occident / Les Arabes peuvent-ils parler ?, BlackJack éditions, 2011

Deux réflexions esthétiques et politiques singulières sur le rapport entre l'Occident et le Moyen-Orient (ou plus largement entre l'Occident et ses autres) à partir des figures de l'exil et de la double culture : trois entretiens inédits d'Edward W. Saïd, figure de proue des études postcoloniales / une déconstruction du regard européen ordinaire sur le monde arabe par Seloua Luste Boulbina.

Children's book, Pensée décoloniale Softcover 96 pages 18 x 11 cm Texts in French         EUR 9 ORDER

Kebir-Mustapha Ammi, Abd el-Kader : "Non à la colonisation", Actes Sud, 2018

Le parcours d'une figure trop peu connue de l'histoire de la colonisation, un émir lettré qui, jusqu'à la reddition, eut à coeur de préserver le peuple algérien. Sa résistance inspirera plus tard de grandes figures de la décolonisation.

Pensée décoloniale, Récit de lutte 256 pages 13 x 30 cm Texts in French   New       EUR 23 ORDER

Elaine Mokhtefi, Alger, capitale de la révolution, La Fabrique, 2019

À partir de ses années parisiennes – en pleine guerre d’Algérie – et pendant deux décennies, la trajectoire d’Elaine Mokhtefi, jeune militante américaine, a épousé celle de la cause algérienne. Ce combat la mène à New York, au siège des Nations unies avec la délégation du FLN ; à Accra, aux côtés de Frantz Fanon pour le congrès de l’Assemblée mondiale de la jeunesse ; à Alger, enfin, où elle atterrit en 1962, quelques semaines après l’indépendance. Elle y restera jusqu’en 1974. Journaliste, interprète et organisatrice efficace, elle assiste, remplie d’espoir, aux premiers pas de la jeune république, accueille les Black Panthers en exil et participe à mettre sur pied le Festival panafricain d’Alger. Ses mémoires témoignent de l’effervescence des luttes anticoloniales des années 1960, vécue dans l’intimité des grandes figures de l’époque – Ben Bella, Castro, Eldridge Cleaver –, dans une ville qui a gagné avec sa liberté des allures de capitale de la révolution
mondiale. Une histoire fascinante, qu’Elaine Mokhtefi raconte avec une passion et une conviction intactes.

*

Elaine Mokhtefi (née en 1928 à New York) est issue d’une famille juive de la classe ouvrière américaine. La lutte pour l’indépendance l’a conduite à vivre douze ans en Algérie où elle a travaillé comme journaliste et traductrice. Elle s’est mariée à un ancien membre de l’Armée de libération nationale algérienne (ALN) devenu écrivain, Mokhtar Mokhtefi, décédé en 2015.

Fashion, Pensée décoloniale Soft cover, perfect binding 288 pages 22 x 17 cm Texts in English         EUR 20.56 ORDER

Coll., Fashion and Postcolonial Critique, Sternberg Press, 2019

With contributions by Christine Checinska, Christine Delhaye, Burcu Dogramaci, Sonja Eismann, Elke Gaugele, Gabriele Genge, Birgit Haehnel, Sabrina Henry, Helen Jennings, Alexandra Karentzos, Hana Knížová, Christian Kravagna, Gabriele Mentges, Birgit Mersmann, Heval Okcuoglu, Walé Oyéjidé Esq., Leslie W. Rabine, Ruby Sircar, Angela Stercken, Sølve Sundsbø, Monica Titton

Fashion and Postcolonial Critique outlines a critical global fashion theory from a postcolonial perspective. It investigates contemporary articulations of postcolonial fashion critique, and analyzes fashion as a cultural, historical, social, and political phenomenon involved in and affected by histories of colonial domination, anti-colonial resistance, and processes of decolonization and globalization. Stemming from a range of different disciplines, such as art history, textile studies, anthropology, history, literary studies, cultural studies, sociology, fashion media, and fashion theory, the contributions in this book reflect the multidisciplinary and diverse nature of postcolonial fashion research today.

Your cart contains 0 item. Check out here.
Item added to cart.