Architecture, Criticism/Theory Softcover 125 pages Texts in French   New       EUR 11 ORDER

Joris-Karl Huysmans, L'Architecture cuite. Et autres textes, L'éclat, 2016

«Pour embellir cet affreux Paris que nous devons à la misérable munificence des maçons modernes, ne pourrait-on semer çà et là quelques ruines, brûler la Bourse, la Madeleine, le Ministère de la Guerre, l’église Saint-Xavier, l’Opéra et l’Odéon ?»

La langue de Huysmans, dont on n’épuisera jamais la richesse, reste le monument le plus pérenne du vieux dix-neuvième siècle, bien plus que la Tour Eiffel, bien plus que le piètre Trocadéro. Et qu’il faut prendre aussi pour ce qu’elle est : une arme acérée contre l’obsolescence ­programmée de l’homme, comme en témoignent ces écrits sur l’architecture.

1. Fantaisie sur le Musée des Arts Décoratifs et l’Architecture cuite. 2. L’architecture nouvelle. 3. Le Fer. 4. Promenades à l’Exposition. 5. L’Emblème. 6. Le Monstre. 7. La symbolique de Notre-Dame de Paris. 8. En guise de biographie. Annexes : 1. Le Salon de 1879 (extrait). 2. Le nouvel album d’Odilon Redon. 3. Le Quartier Notre-Dame. Notes sur les textes.

Architecture, Social sciences First Edition Softcover 360 pages Texts in French   New       EUR 28 ORDER

Coll., Gentrifications, Éditions Amsterdam, 2016

Hipsters, bobos, yuppies, gentrifieurs… Les termes ne manquent pas pour qualifier les nouvelles populations qui s’approprient les quartiers centraux anciens de certaines métropoles au détriment des habitants populaires. Mais cette profusion empêche de comprendre le phénomène : comment dépasser les oppositions binaires entre gentrifieurs et gentrifiés ? Quels sont les moteurs, les logiques et les enjeux de la gentrification ? Est-elle vraiment inéluctable ?

Ancrée dans des contextes précis – historiques et géographiques, économiques et politiques –, elle s’incarne dans des bâtiments, des commerces, des groupes sociaux, des pratiques et des esthétiques propres aux lieux dans lesquels elle se déroule. Pour cette raison, elle est irréductible à une mécanique simple et identique d’une ville à l’autre, d’un quartier à l’autre. À travers l’exploration de la diversité des formes, des lieux et des acteurs de la gentrification dans une dizaine de villes européennes (parmi lesquelles Paris, Montreuil, Lyon, Grenoble, Roubaix, Barcelone, Lisbonne, Sheffield) cet ouvrage se propose donc de définir l’« ADN » de la gentrification : un rapport social d’appropriation de l’espace urbain, mettant aux prises des acteurs et des groupes inégalement dotés.

Avec des textes de Marie Chabrol, Anaïs Collet, Matthieu Giroud, Lydie Launay, Max Rousseau et Hovig Ter Minassian.

Architecture First Edition Hardcover 317 pages Texts in Russian w/ English descriptions   Bumped corners
o/w Fine
      EUR 180 ORDER

N. T. Mgaloblishvili, T. Kvirkveliya, Архитектура Советской Грузии / Architecture of the Soviet Georgia, Mockba, 1986

Contains a variety of old and modern architectural landmarks and sites in the former Soviet Georgia, including buildings, tourist attractions, religious centers, cultural attractions, government/political establishments, etc. Text in Russian with plates descriptions also in English.

Architecture, Criticism/Theory First Edition Paperback 144 pages Texts in French   New       EUR 18 ORDER

Eyal Weizman, À travers les murs. L'architecture de la nouvelle guerre urbaine, La Fabrique, 2008

Lors de la réoccupation des villes de Palestine au printemps 2002, l’armée israélienne a utilisé une tactique inédite : au lieu de progresser dans les rues tortueuses des vieux quartiers ou des camps de réfugiés, les soldats passaient de maison en maison, à travers murs et planchers, évitant ainsi de servir de cibles aux résistants palestiniens. Cette méthode, «conceptualisée » sous le nom de « géométrie inversée » par des généraux qui aiment à citer Debord, Deleuze et Guattari ou Derrida, représente un tournant postmoderne dans la guerre des villes. Les territoires occupés sont ainsi devenus un laboratoire spatial pour de nouvelles techniques d’attaque, d’occupation et de contrôle de populations, qui sont ensuite exportées aux frontières où se livre la guerre globale. Et inversement, la réflexion sur l’urbanisme est largement passée dans des centres de recherche où des militaires travaillent sur l’art de construire / détruire en s’appuyant sur de pseudo-concepts philosophiques.

Mais Eyal Weizman montre que ces idées nouvelles – substrat d’une querelle des Anciens et des Modernes dans l’armée israélienne – n’ont pas été étrangères au fiasco libanais de l’été 2006.

Source Book, Architecture First Edition Hardcover 640 pages 32 x 23 cm Texts in English   New       EUR 69 ORDER

Manuel Herz, African Modernism, Park Books, 2015

African Modernism. The Architecture of Independence. Ghana, Senegal, Côte d'Ivoire, Kenya, Zambia

In the 1950s and 1960s, most African countries gained independence from their respective colonial power. Architecture became one of the principal means by which the newly formed countries expressed their national identity. Parliament buildings, central banks, stadiums, convention centers, universities and independence memorials were built, often to heroic and daring designs. At the same time, these buildings exemplify also the difficulties, contradictions and dilemmas these countries experienced in their nation-building process.

Your cart contains 0 item. Check out here.
Item added to cart.