480 pages Texts in French   New       EUR 39 ORDER

Rachel Kushner, Le Mars Club, 2018

Romy Hall, 29 ans, vient d’être transférée à la prison pour femmes de Stanville, en Californie. Cette ancienne stripteaseuse doit y purger deux peines consécutives de réclusion à perpétuité, plus six ans, pour avoir tué l’homme qui la harcelait. Dans son malheur, elle se raccroche à une certitude : son fils de 7 ans, Jackson, est en sécurité avec sa mère. Jusqu’au jour où l’administration pénitentiaire lui remet un courrier qui fait tout basculer.

Essays on art Softcover 264 pages 19 x 12 cm Texts in English         EUR 10.4 ORDER

Coll., F.R.DAVID Spring 2019: Black Sun, KW Institute, Uh Books, 2019

‘Black Sun’ is edited in conversation with Krist Gruijthuijsen, currently the director of KW Institute for Contemporary Art in Berlin, to accompany the exhibitions ‘David Wojnarowicz Photography & Film 1978–1992’, ‘Reza Abdoh’, and ‘TIES, TALES AND TRACES: Dedicated to Frank Wagner, Independent Curator (1958–2016)’. The issue departs from Wojnarowicz’s grief at the loss of loved ones during the 1980s AIDS crisis and anger at the US government for its wilful neglect. It assembles a selection of various gendered and sexual positions, all seeking support, love, and intimacy in linguistic, architectural, and bodily structures while under threat of collapse.

Cultural Studies Softcover 814 pages 23 x 16 cm Texts in English         EUR 30 ORDER

Mark Fisher, K-punk. The Collected and Unpublished Writings of Mark Fisher, Repeater, 2018

Edited by Darren Ambrose and with a foreword by Simon Reynolds, this comprehensive collection brings together the very best work of acclaimed blogger, writer, publisher, political activist and lecturer Mark Fisher (aka k-punk) who died in 2017.

Covering the period 2004 – 2016, it includes some of the most incendiary and influential posts from his seminal blog k-punk, as well as a selection of his brilliantly insightful film, television and music reviews, together with his extraordinary writings on politics, activism, precarity, hauntology, mental health and popular modernism for numerous websites and magazines. Also included is his final unpublished k-punk post, the unfinished introduction to his planned book on “Acid Communism”, and a number of important interviews from the last decade.

Archi/Design 1968 fac-simile of the 1922 edition Softcover 274 pages 21 x 14 cm Texts in French         EUR 17 ORDER

Coll., Under the Rainbow, ECAL, 2018

Ce livre s’inscrit dans un projet de recherche réalisé à l’ECAL, portant un regard critique sur les standards dans le domaine de l’impression offset. Vous trouverez rassemblés ici des textes et des  images ayant un lien avec l’impression en couleur et relatant des histoires parfois connues, d’autres oubliées ou certaines encore jamais racontées.

Criticism/Theory Softcover 132 pages 18 x 12 cm Texts in French         EUR 10 ORDER

John Berger, Pourquoi regarder les animaux?, Éditions Héros-Limite, 2011

Why look at animals? est un recueil paru en 2009 aux éditions Penguin. Il s’agit d’une anthologie d’essais et de récits de John Berger sur le rapport que nous entretenons avec l’animal. Ces textes ont paru de manière éparse en français, certains restant inédits.

Si aujourd’hui nous n’observons plus les animaux, eux n’ont pas cessé de le faire. Ils nous regardent car nous avons, depuis la nuit des temps, vécu en leur compagnie. Ils ont nourri nos rêves, habité nos légendes et donné un sens à nos origines. Ils portent à la fois notre différence et la trace de ce que nous croyons avoir perdu. Pourquoi regarder les animaux ? réunit des écrits rédigés entre 1971 et 2009. Dans ces différents essais, récits et poèmes, l’auteur interroge et réactive la relation entre l’homme et l’animal. Un lien qui au fil de l’histoire se voit transformé par les nouveaux rapports de production du XXe, réduisant l’animal à l’état de bête avant d’en faire un simple produit de consommation. Dans une prose libre et érudite, John Berger nous rappelle les multiples fonctions – magiques, divinatoires et sacrificielles – de la figure animale, mais aussi sa force évocatrice, tout comme le vol de cette hirondelle venue surprendre le poète.
Les textes de cette compilation sont issus de divers volumes parus aux éditions de L’Arche, Champ Vallon et Fage. Certains d’entre eux sont inédits et ont été traduits pour l’occasion.

Cultural Studies, Political theory 320 pages 27 x 20 cm Texts in English         EUR 25 ORDER

Coll., We Wanted a Revolution Black Radical Women, 1965–85: A Sourcebook, Duke Press, Brooklyn Museum, 2017

A landmark exhibition on display at the Brooklyn Museum from April 21 through September 17, 2017, We Wanted a Revolution: Black Radical Women, 1965–85 examines the political, social, cultural, and aesthetic priorities of women of color during the emergence of second-wave feminism. It showcases the work of black women artists such as Emma Amos, Maren Hassinger, Senga Nengudi, Lorraine O'Grady, Howardena Pindell, Faith Ringgold, and Betye Saar, making it one of the first major exhibitions to highlight the voices and experiences of women of color. In so doing, it reorients conversations around race, feminism, political action, art production, and art history in this significant historical period.

The accompanying Sourcebook republishes an array of rare and little-known documents from the period by artists, writers, cultural critics, and art historians such as Gloria Anzaldúa, James Baldwin, bell hooks, Lucy R. Lippard, Audre Lorde, Toni Morrison, Lowery Stokes Sims, Alice Walker, and Michelle Wallace. These documents include articles, manifestos, and letters from significant publications as well as interviews, some of which are reproduced in facsimile form. The Sourcebook also includes archival materials, rare ephemera, and an art-historical overview essay. Helping readers to move beyond standard narratives of art history and feminism, this volume will ignite further scholarship while showing the true breadth and diversity of black women’s engagement with art, the art world, and politics from the 1960s to the 1980s.

Exhibition catalogue Softcover 36 pages 26 x 17 cm Texts in English   Normal used condition       EUR 10 ORDER

Coll., Fluxus! , Institute of Modern Art, 1990

An exhibition of textile-art multiples published by editions Francesco Conz.

Curated by Nicholas Zurbrugg, Francesco Conz and Nicholas Tsoutas.

Fiction Softcover 415 pages 21 x 14 cm Texts in French         EUR 9 out of stock

Kate Tempest, Écoute la ville tomber, Rivages, 2019

Becky, Harry, Leon. Ils quittent Londres en pleine nuit, une valise d’argent pour seule ressource, avec la furieuse envie d’échapper à tout et de se réinventer. Comment en sont-ils
arrivés là ? Que cherchent-ils à fuir ?
Kate Tempest attrape le lecteur à chaque phrase en évoquant ces enfants du désordre, abîmés par la solitude et les déceptions avant même d’avoir trente ans, mais qui s’obstinent à poursuivre leurs rêves. Vendre de la drogue, danser, s’étourdir, ne sont que des manières d’essayer de vivre, intensément, éperdument.
Née en 1985 à Londres, Kate Tempest est romancière, dramaturge, poétesse et rappeuse.

Children's book, Pensée décoloniale Softcover 96 pages 18 x 11 cm Texts in French         EUR 9 ORDER

Kebir-Mustapha Ammi, Abd el-Kader : "Non à la colonisation", Actes Sud, 2018

Le parcours d'une figure trop peu connue de l'histoire de la colonisation, un émir lettré qui, jusqu'à la reddition, eut à coeur de préserver le peuple algérien. Sa résistance inspirera plus tard de grandes figures de la décolonisation.

Children's book Hardcover 32 pages 29 x 24 cm Texts in French         EUR 13.5 ORDER

Joseph Coelho, Allison Colpoys, Si le monde était..., Père Castor, 2019

Grand-père me donne un crayon avec une mine arc-en-ciel. Il me dit : «Écris et dessine, écris et dessine tous tes rêves.»

Si le monde était fait tout entier de rêves et de souvenirs, Grand-père serait présent dans chacun d’eux.

De 4 à 6 ans

Cinema, Feminism 48 pages 30 x 21 cm Texts in English         EUR 11 ORDER

Lizzie Borden, Kaisa Lassinaro, Born In Flames, Occasional papers, 2015

Born in Flames – the publication – is the complete authorised graphic translation of Lizzie Borden’s mythical 1983 film Born in Flames. Kaisa Lassinaro’s post-facto screenplay captures all the political energy and visual brilliance of Borden’s film, which describes a futuristic society (eerily similar to our own) where the achievements of a past revolution are threatened by reactionary sexist forces.

The published version of Born in Flames allows for a frame-by-frame analysis of the film’s complex plot and soundtrack, with songs by The Bloods and Red Crayola. Included is an interview with Borden conducted by Lassinaro, in which the filmmaker looks back on the making of her film.

Feminism 184 pages 32 x 22 cm Texts in English         EUR 34 ORDER

Coll., See Red Women’s Workshop: Feminist Posters 1974-1990, Four Corners Books, 2016

Founded in 1974, See Red Women’s Workshop grew out of a shared desire to combat sexist images of women and to create positive and challenging alternatives. Women from different backgrounds came together to make posters and calendars that tackled issues of sexuality, identity and oppression. With humour and bold graphics, they expressed the personal experiences of women as well as their role in wider struggles for change.

Written by See Red members, detailing the group’s history, the book features all of their original screenprints, alongside posters commissioned for radical groups and campaigns. Confronting negative stereotypes, questioning the role of women in society, and promoting women’s self-determination, the power and energy of these images reflect an important and dynamic era of women’s liberation — and have continued relevance for today.

Foreword by Sheila Rowbotham

Artists' writings, Sexualités Softcover 200 pages 20 x 14 cm Texts in French         EUR 24 ORDER

Renate Lorenz, ART QUEER. UNE THÉORIE FREAK, B42, 2018

Art queer s’intéresse à la façon dont les stratégies de dénormalisation mises en place par les arts visuels peuvent se prolonger par le biais de l’écriture. Dans les trois chapitres de ce livre, les discussions théoriques et artistiques s’associent à la théorie queer, aux études sur la handicap et à la théorie postcoloniale pour définir trois pratiques : le drag radical, le drag transtemporel et le drag abstrait. Une des caractéristiques de l’art queer, tel que le définit Renate Lorenz, est sa possibilité d’agir à travers le temps, désorganisant une chronologie positiviste et se saisissant d’objets historiques par affinité. L’art queer cultive l’anachronisme comme méthode.
En s’appuyant sur le travail de onze artistes, le livre est moins une tentative de relecture de l’histoire de l’art, que la manifestation d’une méthode, que l’auteure nomme drag, qui rendrait apparents des modes d’assemblages, « des connections productives entre le naturel et l’artificiel, l’animé et l’inanimé, tout ce qui permet de produire des connections aux autres et aux choses plutôt que de les représenter ».

Pensée décoloniale, Récit de lutte 375 pages 15 x 21 cm Texts in French   New       EUR 26 ORDER

Assata Shakur, Assata. Une autobiographie, Premiers matins de Novembre, 2018

Assata Shakur fut, dans les années 1960 et 1970, militante du Black Panther Party et de l’Armée de Libération Noire. Elle a connu le formidable bouillonnement d’une époque de révoltes et d’espérances pour les Noirs des États-Unis, comme la répression. De sa tendre enfance à son exil à Cuba, ses souvenirs se structurent autour du récit d’un emprisonnement de six ans. Une exceptionnelle leçon d’histoire populaire et d’engagement dans laquelle Assata dresse un portrait sans fard de l’oppression raciale et de la violence capitaliste aux États-Unis. Cette autobiographie est une lettre d’amour au peuple noir ainsi qu’à tous les opprimés. Une source d’inspiration inaltérable pour celles et ceux qui, à travers le monde, exigent la dignité et la justice.

*
Un ouvrage traduit par le collectif panafrorévolutionnaire CASES REBELLES.

" C'est seulement en 2018, trente ans après sa publication initiale qu'un livre aussi essentiel qu'Assata - une Autobiographie est traduit en français" Patrice Khan-Cullors (Extrait de la préface de cette édition). 


 

Children's book, Histoire 96 pages 176 x 110 cm Texts in French   New       EUR 16 ORDER

Elsa Solal, Angela Davis, Non à l'oppression, Acte Sud Junior, 2017

Angela Davis est une militante afro-américaine communiste, féministe et antiraciste née dans l'Amérique de la ségrégation raciale, elle fut très tôt confrontée à l'exclusion. Cette prise de conscience précoce favorisa son engagement dans les mouvements de défense des Noirs notemment en rejoignant les Blacks Panthers mais aussi dans les mouvements pacifistes des années 1960 et 1970. 

Un livre de la collection " Ceux qui ont dit Non" chez Acte Sud : De petits romans documentaires engagés pour un public ado.

Children's book 22 pages 15 x 21 cm Texts in French   New       EUR 20 out of stock

Elsa Fouquier, Toboggan, Marcel & Joachim, 2018

Un voyage au toboggan, à la piscine. Beaucoup de diversité dans les personnages qui s'amusent à parcourir ce grand toboggan coloré. Un livre cartonné idéal pour les tout-petits (0-3ans)

Children's book 40 pages 30 x 22 cm Texts in French   New       EUR 20 ORDER

Eymard Toledo, Tonton couture. Une histoire au bord du fleuve de São Francisco, Anacaona, 2017

Le petit Edinho veut être couturier, comme son oncle. Il habite dans une petite ville du Brésil, au bord du fleuve San Francisco. Son tonton lui apprend tous les secrets du métier – et lui raconte aussi plein d’histoires sur la vie d’autrefois. Autrefois, avant que la grande usine s’installe au bord du fleuve, et pollue la région.
Tonton Couture coud les uniformes des ouvriers. Mais un jour, l’usine décide de produire les uniformes dans un pays lointain. Ça coûte moins cher. Tonton Couture et Edinho trouveront une jolie solution pour continuer à travailler !
Un livre avec un message écologique et social sur le chômage et les délocalisations, mais aussi sur l’espoir et croire en ses rêves.

Prix « Climate Book » en Allemagne pour son message écologiste. Prix « Hautement recommandable » de la Fondation Biblioteca Nacional au Brésil.

Dès 4 ans.

 

Pensée décoloniale, Récit de lutte 256 pages 13 x 30 cm Texts in French   New       EUR 23 ORDER

Elaine Mokhtefi, Alger, capitale de la révolution, La Fabrique, 2019

À partir de ses années parisiennes – en pleine guerre d’Algérie – et pendant deux décennies, la trajectoire d’Elaine Mokhtefi, jeune militante américaine, a épousé celle de la cause algérienne. Ce combat la mène à New York, au siège des Nations unies avec la délégation du FLN ; à Accra, aux côtés de Frantz Fanon pour le congrès de l’Assemblée mondiale de la jeunesse ; à Alger, enfin, où elle atterrit en 1962, quelques semaines après l’indépendance. Elle y restera jusqu’en 1974. Journaliste, interprète et organisatrice efficace, elle assiste, remplie d’espoir, aux premiers pas de la jeune république, accueille les Black Panthers en exil et participe à mettre sur pied le Festival panafricain d’Alger. Ses mémoires témoignent de l’effervescence des luttes anticoloniales des années 1960, vécue dans l’intimité des grandes figures de l’époque – Ben Bella, Castro, Eldridge Cleaver –, dans une ville qui a gagné avec sa liberté des allures de capitale de la révolution
mondiale. Une histoire fascinante, qu’Elaine Mokhtefi raconte avec une passion et une conviction intactes.

*

Elaine Mokhtefi (née en 1928 à New York) est issue d’une famille juive de la classe ouvrière américaine. La lutte pour l’indépendance l’a conduite à vivre douze ans en Algérie où elle a travaillé comme journaliste et traductrice. Elle s’est mariée à un ancien membre de l’Armée de libération nationale algérienne (ALN) devenu écrivain, Mokhtar Mokhtefi, décédé en 2015.

Feminism First Edition Softcover 128 pages 19 x 12 cm Texts in French         EUR 12 ORDER

Cinzia Arruzza, Tithi Bhattacharya, Nancy Fraser, Féminisme pour les 99 % - Un manifeste, La Découverte, 2019

Ce manifeste rédigé par Nancy Fraser, Cinzia Arruzza et Tithi Bhattacharya, toutes trois organisatrices de l' International Women's Strike, propose un féminisme véritablement inclusif, à la fois anticapitaliste, antiraciste, écologiste, internationaliste, anti-hétérosexiste : un féminisme qui lutte pour les 99 % et non en faveur d'une petite élite mondialisée.
Logements inabordables, salaires de misère, systèmes de santé inexistants ou dysfonctionnels, catastrophe climatique, rejet des migrant·e·s, violences policières... on entend peu les féministes s'exprimer sur ces questions. Pourtant, elles ont un impact majeur sur la vie de l'immense majorité des femmes à travers le monde.
Les grèves des femmes qui se multiplient aujourd'hui en Argentine, en Pologne, aux États-Unis ou ailleurs s'emparent de ces problématiques et témoignent du fait que les revendications féministes ne sont pas isolées de celles d'autres mouvements. Et c'est tout l'enjeu de ce manifeste, inspiré par ces nouveaux mouvements féministes : face à un système néolibéral qui concentre toutes les aliénations, injustices et inégalités et instrumentalise certaines luttes sociales pour servir ses velléités impérialistes et engranger le plus de profits possible, le féminisme doit repenser son agenda théorique comme militant.
Trois des organisatrices de la Grève internationale des femmes s'engagent ainsi avec ce manifeste pour un féminisme véritablement inclusif, capable de faire converger l'anticapitalisme, l'antiracisme, l'écologie politique, l'internationalisme et l'anti-hétérosexisme : un féminisme pour les 99 %.

Criticism/Theory, Cultural Studies First Edition Softcover 360 pages Texts in English         EUR 25 ORDER

Fred Moten, Black and Blur, Duke Press, 2017

In Black and Blur—the first volume in his sublime and compelling trilogy consent not to be a single being—Fred Moten engages in a capacious consideration of the place and force of blackness in African diaspora arts, politics, and life. In these interrelated essays, Moten attends to entanglement, the blurring of borders, and other practices that trouble notions of self-determination and sovereignty within political and aesthetic realms. Black and Blur is marked by unlikely juxtapositions: Althusser informs analyses of rappers Pras and Ol' Dirty Bastard; Shakespeare encounters Stokely Carmichael; thinkers like Kant, Adorno, and José Esteban Muñoz and artists and musicians including Thornton Dial and Cecil Taylor play off each other. Moten holds that blackness encompasses a range of social, aesthetic, and theoretical insurgencies that respond to a shared modernity founded upon the sociological catastrophe of the transatlantic slave trade and settler colonialism. In so doing, he unsettles normative ways of reading, hearing, and seeing, thereby reordering the senses to create new means of knowing.

Your cart contains 0 item. Check out here.
Item added to cart.